Posté par le 5 Juin 2015 dans Médias, Politique | 0 commentaires

Nous dépendons des médias ; le média qui est l’information ; l’information qui est récolté et retranscrite par le journaliste. Mais qui nous prouve que les sources sont sûres ? Est-ce que d’une part, ce qui est dit est vrai, et d’une autre part, que tout est dit ? Malgré la charte de la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes de 1971, n’y aurait-il pas de corruption « des nouvelles » dans les médias ? Une censure de l’information, ou bien même un abus de celle-ci ? Ma réponse est personne. Serions-nous victime de manipulation médiatique ? Pour vous en dire un peu plus, je suis dans une entreprise dans laquelle je gère une partie de la communication interne, et dans laquelle il m’arrive de jouer le rôle de « journaliste » en quelques sortes. Dernièrement, j’avais pour mission de rédiger un article pour le journal interne. Ayant pour sujet le rapprochement géographique de deux services de l’entreprise. J’avais donc pour but, selon moi, de renseigner les salariés du pourquoi et du comment. Après un long travail d’écriture, et après présentation de mon article à mes supérieurs hiérarchiques, la moitié de ma production a été mise à la poubelle. Pourquoi ? Trop d’informations. Même si celles-ci étaient vraies, elles auraient pu déplaire aux syndicalistes pour des raisons quelconques. De ce fait, il fallait les supprimer et  préférer laisser les salariés dans l’ignorance. Tant pis. J’étais frustrée. D’autant qu’il est indiqué dans la fameuse Déclaration que le journaliste se doit de « Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité » et de « Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique ». Même si je ne suis pas journaliste, j’en avais le rôle. C’est à ce moment-là que je me suis intéressée d’un peu plus près à la liberté d’expression du journaliste. Mr Udo Ulfkott,  ancien rédacteur en chef d’un des plus grands journaux Allemand (Frankfurter Allgemeine Zeitung), a décidé de rendre public sa participation à cette manipulation médiatique. Il a révélé avoir été victime de la pression des services secrets tout au long de sa carrière. Ceux-ci lui donnant des ordres...

Lire la suite