Fenêtre sur cours

Menu de navigation

Selfie le plus «share» au monde

Selfie le plus «share» au monde

Posté par le 3 Sep 2014 dans Réseaux sociaux, Société | 0 commentaires

On connait tous les selfies ! Pas vous ? Réel phénomène de mode, c’est un autoportrait souvent en groupe. Pris dans un contexte particulier ou non, il est ensuite diffusé sur les réseaux sociaux comme Twitter, Instagram, facebook…. Il a même été désigné « Mot de l’année 2013 » par l’Oxford English Dictionary. Ellen DeGeneres, présentatrice de la 86ème cérémonie des Oscars 2014, a réalisé un selfie avec tout le gratin hollywoodien : Bradley Cooper, Brad Pitt, Meryl Streep, Angelina Jolie, Jennifer Lawrence, Lupita Nyong’o, Julia Roberts, Kevin Spacey Cette photo que l’on pourrait croire tout à fait spontanée, n’est qu’en réalité une idée de la marque Samsung ; sponsor de la soirée. La marque en  a profité pour promouvoir son Galaxy Note 3. Contre toutes attentes et à la déception de certains fans, le selfie d’Ellen DeGeneres à cette cérémonie n’avait rien de spontané. Il s’agissait tout simplement d’un coup de publicité pour Samsung dans le cadre d’un accord de placement de produit avec les organisateurs de l’événement. Le directeur du groupe de communication Publicis, Maurice Lévy, aurait évalué la valeur de ce selfie lors d’une intervention effectuée au MIPTV à Cannes. Il estime qu’un tel placement de produit peut être estimé entre 800 millions et 1 milliard de dollars pour Samsung. Beaucoup de personnes ont cru dans un premier temps certain qu’il s’agissait d’une idée d’Ellen DeGeneres. Le Wall Street Journal aurait révélé que Samsung avait mis le prix pour ce placement de produit. Ils auraient déboursé pas moins de 20 millions de dollars soit 14,5 millions d’euros pour que leurs produits soient mis en avant tout au long de la cérémonie ! Samsung s’est offert cette année une communication sur mesure pour une somme presque équivalente à ses investissements quinquennaux. Les selfies représentaient une composante essentielle de la stratégie promotionnelle de la marque. La marque aurait également financé l’aménagement d’une pièce en coulisses dans laquelle les stars étaient encouragées à se prendre en photo. Dix clichés ont ensuite été publiés sur le compte Twitter officiel de l’Académie des Oscars. Ellen Degeneres a elle aussi twitté toute la soirée de nombreux autoportraits. Cette méthode plus discrète et d’apparence plus « authentique » qu’une publicité directe permet, avec la...

Lire la suite

Adama Paris

Adama Paris

Posté par le 3 Sep 2014 dans Culture, Mode | 0 commentaires

La Black Fashion Week est un moyen de métissage universel, un mélange de plusieurs cultures. En effet, c’est une histoire de culture et non de couleur. Adama Paris a voulu casser les codes de la Fashion Week, selon elle s’est « une aberration, il faut que je me batte, que l’on montre que ces filles sont aussi jolies que les eurasiennes qui défilent à la Fashion Week ». Elle souhaite donc faire une contre-offensive d’un modèle culturel obsolète. La créatrice souhaite démontrer qu’une plus grande diversité sur les podiums est possible. C’est donc une manière de sensibiliser ses contemporains sur l’importance de la diversité dans le monde de la mode et au-delà. L’originalité de la Black Fashion Week est bien là, le mélange culturel.   Ce qui inspire Adama Paris c’est l’Afrique, les femmes et plus particulièrement celles qui veulent s’approprier les choses mais aussi l’entreprenariat au féminin. Elle avoue, ici, son coté féministe. C’est pour cela que la marque Adama Paris s’adresse aux femmes qui ne veulent pas être définit par une culture. C’est grâce à cette inspiration qu’Adama Paris a pu réaliser son rêve, mais aussi aider plusieurs personnes à réaliser les leurs. C’est d’ailleurs ce devoir que ressent notre jeune styliste. Voilà pourquoi elle souhaite donner une chance à des créateurs issus d’Afrique subsaharienne, du Maghreb, d’Europe ou encore des Etats-Unis et en même temps à des mannequins de couleurs de défiler. Cet évènement permet de rassembler des créateurs en leurs offrant une plus grande visibilité, ce qui leur ouvre une porte pour augmenter leur notoriété. C’est une occasion unique pour ces stylistes de se faire repérer par les acheteurs et de faire connaître leur travail aux publics et auxmédias. Le principe de la Black Fashion Week est de partager et de soutenir des modèles issus des minorités. Adama Paris se bat pour la reconnaissance des femmes noires sur les podiums, car pour elle ces femmes méritent autant que les eurasiennes de défiler sur des scènes connues. Cela permet alors aux créateurs de partager leur savoir-faire, et par la même occasion à la mode africaine de sortir de ses frontières et de la rendre plus accessible. C’est ici...

Lire la suite