Posté par le 25 Juin 2012 dans Style de vie | 0 commentaires

De nos jours nous vivons dans un monde qui ne fonctionne que par l’activité commerciale. En effet, tout est pensé pour que le consommateur dépense plus. Depuis quelques années, le e-commerce acquière une place grandissante sur le marché économique. Nous connaissions déjà les ventes privées, désormais nous pouvons voir apparaître régulièrement de nouveaux sites, baptisés sites d’achats groupés. Ces sites d’achats groupés également appelés sites de deals sont apparus il y a quelques années aux Etats-Unis et se sont en très peu de temps, importés en Europe, puis dans le monde entier. L’objectif de ces sites est de proposer un concentré d’offres commerciales, autant de biens que de services, à prix vraiment très réduits. Ceci permet aux commerçants adhérents de réaliser des ventes mais surtout d’acquérir de la notoriété. L’intérêt des sites d’achats groupés Il existe une multitude de ces sites comme par exemple Groupon, Wonderbox ou Dealgroop que l’on peut retrouver sur des liens tels que http://deal-center.fr/ , www.toutdeal.com/. Il existe également la possibilité de les comparer sur le lien http://socialcompare.com/fr en lançant la recherche : liste achats groupés. Ces sites peuvent procurer de grands avantages pour les consommateurs, s’ils en connaissent le fonctionnement. Il suffit de s’inscrire gratuitement sur le site afin de recevoir la newsletter quotidienne, ainsi que de préciser sa localité, pour bénéficier des « bons plans » à proximité. Grâce à ce système, les consommateurs peuvent se « faire plaisir » sans pour autant outrepasser leur budget.  Les limites des sites d’achats groupés Il est impossible d’accéder aux offres commerciales de ces sites groupés si l’on ne s’inscrit pas sur le site en indiquant son adresse mail. De ce fait, un certain nombre de personnes ne s’y inscrivent pas car elles ne souhaitent pas transmettre d’informations personnelles. Il faut ensuite que le consommateur accepte de recevoir une multitude de « bons plans » chaque jour ; en effet ceux-ci peuvent l’inciter à acheter même s’il n’en à pas besoin. Cela peut aller jusqu’à devenir une « addiction » et causer des problèmes financier si le consommateur n’arrive pas à s’arrêter ou simplement à limiter ses dépenses. Il existe également une contrainte pour le commerçant. En effet, bien qu’il puisse acquérir une certaine notoriété par...

Lire la suite