Fenêtre sur cours

Menu de navigation

Desigual, la fabrique à polémique

Desigual, la fabrique à polémique

Posté par le 3 Sep 2014 dans Campagnes de communication, Mode, Non classé, Société | 0 commentaires

Dans la dernière publicité de Desigual, nommée #tudecides (tu décides), on peut voir la mannequin Isabel Canete danser devant un miroir, puis glisser un coussin sous sa robe colorée, comme pour simuler un ventre de femme enceinte. Jusque là, rien de bien choquant. Mais dans la suite de la vidéo, le mannequin perce tous les préservatifs, encore dans leur emballage, avec une aiguille, ce qui semble l’amuser. La publicité s’achève par un « Bonne fête des mères ». Le scandale sur les réseaux sociaux a été immédiat, et ce, pour diverses raisons. Ce spot publicitaire a été jugé « machiste » et « sexiste » par la population espagnole pour prétendre qu’une femme peut vouloir faire un enfant dans le dos de son compagnon. De plus, beaucoup ont démontré l’irresponsabilité du message quant aux risques liés aux maladies sexuellement transmissibles. D’ailleurs, la marque a subit un boycott de la part de nombreuses associations de lutte contre les MST et de nombreuses associations de femmes. Sans oublier que cette vidéo remet au goût du jour les polémiques concernant la réforme de l’avortement en Espagne, qui n’autoriserait l’interruption de la grossesse qu’en cas de danger pour la vie ou la santé physique et psychologique de la femme. Pourtant, Desigual connu pour sa communication polémique, assume une nouvelle fois son côté provocateur en clamant haut et fort que le slogan de sa nouvelle campagne (tu décides) est le « crie de la femme pour sa libération personnelle, pour poursuivre ses objectifs et prendre le contrôle de sa vie » Les campagnes publicitaires choc ne sont-elles pas celle qui arrivent à mieux capter le public comme c’est le cas pour Benetton, et c’est d’ailleurs leur but : attirer et faire parler de la marque. Pour célébrer la fête des mères, une chose est sûre, cette publicité n’est pas passée inaperçue. Sources : ouest-France.fr business.lesechos.fr...

Lire la suite

Les collants pour tous

Les collants pour tous

Posté par le 3 Sep 2014 dans Actualité, Mode, Non classé, Société | 0 commentaires

Véritable phénomène de société depuis leur création dans les années 30, les super héros sont présents dans notre quotidien de tous les jours. Tout d’abord sous forme de comics, les justiciers ont été les gardiens d’un monde marqué par le climat incertain de la seconde guerre mondiale. Un patriotisme est nait alors que le nazisme sévissait et se répandait. Cette jeunesse a grandi avec une admiration pour ces personnes extraordinaires, se battant contre le mal pour la liberté de tous. La multiplication de ces héros protecteurs a fait se démarquer deux éditeurs : Marvel et DC Comics. Ces livres ont engendrés des films et des séries qui ont marqués des générations comme : « Lois et Clark », « Batman », « Hulk », etc… Alors que cet univers continue de nous entourer avec de nouvelles (super)productions plus récentes : « Smalville », « Arrow », « Avengers ». Les supports médiatiques (cinéma et télévision) sont désormais l’obsession des studios de production, l’attraction générée par les films ou séries les poussent à produire en continu pour plus de revenus. Les supports se sont tout d’abord élargit en ciblant les enfants et les geeks à travers des jouets, des figurines et des jeux vidéos. La communication de ces maisons d’édition est très présente suite à l’émergence des nouveaux réseaux sociaux et a assis leurs positions de leader en matière de création de super-héros et de nouvelles campagnes ont vu le jour pour une présence optimale (jeux, trailers, artworks, vidéos). Les budgets accordés aux productions vidéos ludiques et au 7ème art ont rendus de nombreux titres très populaires et abordables à toute tranche d’âge (Spiderman, Batman). Aujourd’hui tout le monde (ou presque) peut avoir une discussion autour d’Ironman, de Captain America ou de Superman, ce qui a attiré de nombreuses industries. Cependant il existe des secteurs où l’influence des super-héros ne touche pas la cible principale. C’est d’ailleurs ces derniers qui tendent à montrer l’importance que les super-héros prennent dans notre société. On retrouve cette influence dans la décoration (Intérieure) ou sur les objets de la vie courante et l’habillement (caleçon Pull-in, collection Celio). C’est sur ce genre de produits, assez déconnectés du loisir, mais très sensible à la mode, que l’on voit bien toute l’ampleur...

Lire la suite