Fenêtre sur cours

Menu de navigation

WWF, LE SEUL PANDA QUI NE DISPARAIT PAS

WWF, LE SEUL PANDA QUI NE DISPARAIT PAS

Posté par le 5 Juin 2015 dans Campagnes de communication | 0 commentaires

  L’organisation WWF a été fondée en 1961 par Sir Julian Huxley, Sir Peter Markham Scott, Guy Mountfort et Max Nicholson. Cette même année, leur stratégie de communication prenait déjà place.   Très engagés dans la protection des espèces menacées, les fondateurs se mettent à la recherche d’un animal qui pourrait correspondre à leurs valeurs. Ils le veulent apprécié aux quatre coins de la planète, en voie de disparition et, de préférence, noir et blanc pour diminuer les coûts d’impression. C’est alors qu’ils font la connaissance de Chi-Chi ; un panda géant. Celui-ci sera croqué par un des fondateurs et deviendra l’emblème de l’organisation. Ce logo ne sera que peu modifié au cours du temps et deviendra universel. Plus qu’un logo, WWF avait besoin d’un angle d’attaque. En effet, l’œil humain est sollicité en permanence par un nombre faramineux d’informations. Cela devient donc très compliqué pour celui-ci de s’attarder sur une publicité, de l’observer, de la retenir. C’est pourquoi WWF a décidé d’utiliser une technique de plus en plus courante pour se faire remarquer : le « shockvertising ». Il s’agit de choquer pour attirer l’attention. Beaucoup de marques ont recours à cette technique et utilisent le sexe, la drogue, l’alcool. Ce n’est, bien sûr, pas du tout le cas de WWF. Elle, se sert des animaux et de la planète pour nous mettre en face de nos responsabilités. Un petit bout de chambre, une lumière allumée qui éclaire un papier peint, une frise sur laquelle sont dessinés des ours polaires, ces même ours polaires qui n’ont presque plus de glace sur laquelle vivre et une phrase… Cette phrase : “when you leave the light on, you’re not the only one who pays” (quand vous laissez la lumière allumée, vous n’êtes pas le seul à payer). Cette campagne de publicité nous laisse coi et nous fait prendre conscience de nos responsabilités, de notre impact quotidien sur la planète. L’organisation non gouvernementale s’est ensuite demandée qui étaient les acteurs de demain, qui allait pouvoir changer les choses. Sa réponse : les jeunes. Dorénavant, ils sont donc au cœur de sa stratégie de communication. Elle s’est donc décidée, il y a plus de cinq ans, à...

Lire la suite

Desigual, la fabrique à polémique

Desigual, la fabrique à polémique

Posté par le 3 Sep 2014 dans Campagnes de communication, Mode, Non classé, Société | 0 commentaires

Dans la dernière publicité de Desigual, nommée #tudecides (tu décides), on peut voir la mannequin Isabel Canete danser devant un miroir, puis glisser un coussin sous sa robe colorée, comme pour simuler un ventre de femme enceinte. Jusque là, rien de bien choquant. Mais dans la suite de la vidéo, le mannequin perce tous les préservatifs, encore dans leur emballage, avec une aiguille, ce qui semble l’amuser. La publicité s’achève par un « Bonne fête des mères ». Le scandale sur les réseaux sociaux a été immédiat, et ce, pour diverses raisons. Ce spot publicitaire a été jugé « machiste » et « sexiste » par la population espagnole pour prétendre qu’une femme peut vouloir faire un enfant dans le dos de son compagnon. De plus, beaucoup ont démontré l’irresponsabilité du message quant aux risques liés aux maladies sexuellement transmissibles. D’ailleurs, la marque a subit un boycott de la part de nombreuses associations de lutte contre les MST et de nombreuses associations de femmes. Sans oublier que cette vidéo remet au goût du jour les polémiques concernant la réforme de l’avortement en Espagne, qui n’autoriserait l’interruption de la grossesse qu’en cas de danger pour la vie ou la santé physique et psychologique de la femme. Pourtant, Desigual connu pour sa communication polémique, assume une nouvelle fois son côté provocateur en clamant haut et fort que le slogan de sa nouvelle campagne (tu décides) est le « crie de la femme pour sa libération personnelle, pour poursuivre ses objectifs et prendre le contrôle de sa vie » Les campagnes publicitaires choc ne sont-elles pas celle qui arrivent à mieux capter le public comme c’est le cas pour Benetton, et c’est d’ailleurs leur but : attirer et faire parler de la marque. Pour célébrer la fête des mères, une chose est sûre, cette publicité n’est pas passée inaperçue. Sources : ouest-France.fr business.lesechos.fr...

Lire la suite

Les Romans Vs Internet

Les Romans Vs Internet

Posté par le 25 Mar 2013 dans Campagnes de communication, Culture, Évènements, Médias | 0 commentaires

Selon l’Union internationale des télécommunications (UIT), le nombre de foyers connectés à Internet a augmenté de près de 14% sur une année, depuis le 31 octobre 2011. On constate donc qu’internet occupe une place très importante dans la vie quotidienne des citoyens du monde. Quand est-il de l’évolution des livres traditionnels ?   On remarque, grâce à l’enquête annuelle Livre Hebdo/I+C, que le marché du livre a reculé de 1% en 2011 et continue à se dégrader pour la deuxième année consécutive. (La dégradation des ventes de livres s’accélère dans les hypermarchés avec un recul de -5,5% en 2011). La vente des Romans policiers augmente certes en valeur (+5.1%) mais diminue en volume    (-5.9%). Ce qui signifie que moins de livres sont vendus mais ils sont achetés plus cher. Les auteurs ont dû réagir face au développement d’internet, les sites officiels se sont multipliés, les pages sur les réseaux sociaux également ainsi que les sites de lectures en ligne. Il est donc réaliste de dire qu’internet a créé un réel changement dans les moyens de communication des auteurs Ces derniers ont grâce à leurs sites personnalisées, fait d’avantage de promotion pour les sorties de leurs livres. Ils ont également beaucoup plus communiqué sur eux-mêmes. Ce qui, je pense, est agréable pour les lecteurs. On peut facilement trouver la biographie d’Harlan COBEN sur son site officiel, par exemple. Cependant une solution existe pour combiner internet et la lecture : Les Livres Numériques !! Et oui, ces derniers sont en évolution constantes mêmes si en France ils ne représentent, pour l’instant, seulement qu’une part infime du marché. Grâce au boom des Smartphones et plus récemment celui des tablettes, les livres numériques deviennent très pratiques et transportables facilement. Mais je m’adresse à vous lecteurs, êtes-vous prêt à ne plus lire que des livres numériques, et a délaisser le livre papier ?   Marine QUERNIARD     Sources : www.pcworld.fr / www.sne.fr / www.lefigaro.fr /...

Lire la suite

La mode taille XXL.

La mode taille XXL.

Posté par le 25 Mar 2013 dans Actualité, Campagnes de communication, Mode, Société |

Les rondes,  longtemps sous représentées dans la mode font aujourd’hui un « carton ». Une tendance qui n’est pas nouvelle certes, mais « proéminente ». Prise de conscience ou effet de mode ? De nombreuses grandes marques renoncent aux corps faméliques  pour mettre en avant des femmes voluptueuses. De  vraies femmes quoi !  Fières de leurs rondeurs et de leurs mensurations.  La mode revoit enfin ses classiques et les consommatrices se sentent enfin concernées ! C’est le cas de Ralph Lauren qui, pour la première fois fait appel à un mannequin grande taille, Robyn Lawley. Ce jeune mannequin de 23 ans a vu sa carrière s’envoler lorsqu’elle a pris quelques kilos et qu’elle est passée de la catégorie « normale » à « grande taille ».   Des questions se posent alors. Pourquoi les marques ont-elles décidées de travailler avec ces femmes opposées aux mannequins standards ? Est-ce une véritable prise de conscience sur les dangers de l’anorexie ou un simple effet de mode ? Les diktats de la mode sont depuis longtemps un des thèmes phare dans les discussions entre filles. En effet, on constate des femmes de plus en plus minces, voire maigres sur les podiums. Des nombreuses polémiques voient le jour lorsque le magazine « Elle » publie un article sur la « mode des rondes » alors que les femmes qui défilent ne dépassent pas la taille 42. Karl Lagerfeld déclare d’ailleurs : « on ne veut pas voir de grosses sur les podiums. » Il s’agit ici pour la marque d’apaiser le scandale des mannequins anorexiques en faisant croire qu’elle adhère à la tendance des mannequins grandes tailles, mais pas trop tout de même !   Photo : Robyn Lawley   En 2006, on se souvient du scandale sur la maigreur des mannequins suite à la mort de plusieurs  d’entre elles dont la jeune brésilienne, Carolina Reston, qui pesait 40 kg pour 1.74 m. Cela a suscité un émoi au sein de la communauté internationale et a incité quelques pays à prendre des mesures radicales. C’est le cas de la France avec la signature d’une charte d’engagement volontaire d’interdiction de l’apologie de l’anorexie sur internet signée en avril 2008. Israël participe également activement à ce combat depuis le 1er janvier 2013 en interdisant aux...

Lire la suite
Page 1 sur 3123