Fenêtre sur cours

Menu de navigation

Les Romans Vs Internet

Les Romans Vs Internet

Posté par le 25 Mar 2013 dans Campagnes de communication, Culture, Évènements, Médias | 0 commentaires

Selon l’Union internationale des télécommunications (UIT), le nombre de foyers connectés à Internet a augmenté de près de 14% sur une année, depuis le 31 octobre 2011. On constate donc qu’internet occupe une place très importante dans la vie quotidienne des citoyens du monde. Quand est-il de l’évolution des livres traditionnels ?   On remarque, grâce à l’enquête annuelle Livre Hebdo/I+C, que le marché du livre a reculé de 1% en 2011 et continue à se dégrader pour la deuxième année consécutive. (La dégradation des ventes de livres s’accélère dans les hypermarchés avec un recul de -5,5% en 2011). La vente des Romans policiers augmente certes en valeur (+5.1%) mais diminue en volume    (-5.9%). Ce qui signifie que moins de livres sont vendus mais ils sont achetés plus cher. Les auteurs ont dû réagir face au développement d’internet, les sites officiels se sont multipliés, les pages sur les réseaux sociaux également ainsi que les sites de lectures en ligne. Il est donc réaliste de dire qu’internet a créé un réel changement dans les moyens de communication des auteurs Ces derniers ont grâce à leurs sites personnalisées, fait d’avantage de promotion pour les sorties de leurs livres. Ils ont également beaucoup plus communiqué sur eux-mêmes. Ce qui, je pense, est agréable pour les lecteurs. On peut facilement trouver la biographie d’Harlan COBEN sur son site officiel, par exemple. Cependant une solution existe pour combiner internet et la lecture : Les Livres Numériques !! Et oui, ces derniers sont en évolution constantes mêmes si en France ils ne représentent, pour l’instant, seulement qu’une part infime du marché. Grâce au boom des Smartphones et plus récemment celui des tablettes, les livres numériques deviennent très pratiques et transportables facilement. Mais je m’adresse à vous lecteurs, êtes-vous prêt à ne plus lire que des livres numériques, et a délaisser le livre papier ?   Marine QUERNIARD     Sources : www.pcworld.fr / www.sne.fr / www.lefigaro.fr /...

Lire la suite

La mode taille XXL.

La mode taille XXL.

Posté par le 25 Mar 2013 dans Actualité, Campagnes de communication, Mode, Société |

Les rondes,  longtemps sous représentées dans la mode font aujourd’hui un « carton ». Une tendance qui n’est pas nouvelle certes, mais « proéminente ». Prise de conscience ou effet de mode ? De nombreuses grandes marques renoncent aux corps faméliques  pour mettre en avant des femmes voluptueuses. De  vraies femmes quoi !  Fières de leurs rondeurs et de leurs mensurations.  La mode revoit enfin ses classiques et les consommatrices se sentent enfin concernées ! C’est le cas de Ralph Lauren qui, pour la première fois fait appel à un mannequin grande taille, Robyn Lawley. Ce jeune mannequin de 23 ans a vu sa carrière s’envoler lorsqu’elle a pris quelques kilos et qu’elle est passée de la catégorie « normale » à « grande taille ».   Des questions se posent alors. Pourquoi les marques ont-elles décidées de travailler avec ces femmes opposées aux mannequins standards ? Est-ce une véritable prise de conscience sur les dangers de l’anorexie ou un simple effet de mode ? Les diktats de la mode sont depuis longtemps un des thèmes phare dans les discussions entre filles. En effet, on constate des femmes de plus en plus minces, voire maigres sur les podiums. Des nombreuses polémiques voient le jour lorsque le magazine « Elle » publie un article sur la « mode des rondes » alors que les femmes qui défilent ne dépassent pas la taille 42. Karl Lagerfeld déclare d’ailleurs : « on ne veut pas voir de grosses sur les podiums. » Il s’agit ici pour la marque d’apaiser le scandale des mannequins anorexiques en faisant croire qu’elle adhère à la tendance des mannequins grandes tailles, mais pas trop tout de même !   Photo : Robyn Lawley   En 2006, on se souvient du scandale sur la maigreur des mannequins suite à la mort de plusieurs  d’entre elles dont la jeune brésilienne, Carolina Reston, qui pesait 40 kg pour 1.74 m. Cela a suscité un émoi au sein de la communauté internationale et a incité quelques pays à prendre des mesures radicales. C’est le cas de la France avec la signature d’une charte d’engagement volontaire d’interdiction de l’apologie de l’anorexie sur internet signée en avril 2008. Israël participe également activement à ce combat depuis le 1er janvier 2013 en interdisant aux...

Lire la suite

Le slim, le pantalon à succès !

Le slim, le pantalon à succès !

Posté par le 25 Mar 2013 dans Actualité, Campagnes de communication, Mode | 0 commentaires

Il y a encore quelques années, la mode était branchée « hip hop », pantalon taille basse. Actuellement, elle se donne à « l’esprit rock » d’où l’apparition du slim. Mais s’ait-on vraiment à quoi ressemble ce fameux pantalon ? Une coupe cintrée et près du corps. Il donne de l’allure. Son avantage c’est qu’il s’associe aussi bien avec une paire d’escarpins ou des baskets par exemple. La version la plus portée est celle en denim. A noter que le premier jean a été réalisé par Levi Strauss en 1855 en Californie et apparait en France dans les années 50. Le phénomène « slim » nous vient directement d’Europe du Nord. Cette coupe de pantalon a été lancé par la marque suédoise « Cheap Monday » en 2005. L’idée fulgurante de la marque : vendre des slims bon marché pour 50 euros. En France, Cheap Monday a vendu 5000 pantalons en 2005, 200 000 en 2006 et 450 000 en 2007. Le pionnier du slim a aussi sa clientèle masculine. Aujourd’hui, chaque marque possède sa propre gamme de slim comme les deux géants du jean : Levi’s et Diesel. La question que l’on peut se poser est pourquoi le slim ne se démode pas ? Tout simplement, car il fait beaucoup parler de lui grâce aux campagnes publicitaires de Miss Sixty ou encore de Diesel. Il est porté par de nombreuses stars telles que Kate Moss ou le groupe Franz Ferdinand (égérie de la marque Cheap Monday). Le slim se voit partout, aussi bien la rue, dans des magazines ou encore à la télévision. De plus, il se dit pratique et confortable. On « l’accessoirise » selon nos envies. Son succès est dû à ces différentes déclinaisons d’images, de couleurs et de prix bas. C’est ce que recherche le consommateur. Terminé le pantalon large, le slim a pris les devants sur lui ! Ce vêtement incontournable de la mode n’a pas fini de faire parler de lui mais sera-t-il détrôné un jour ? Pauline Valverdé Sources :  http://www.tendances-de-mode.com/2007/08/13/289-le-jean-slim ...

Lire la suite
Page 3 sur 612345Dernière page »