Fenêtre sur cours

Menu de navigation

Carnet de route !

Posté par le 5 Juin 2015 dans Mode | 0 commentaires

Voici enfin notre carnet des tendances homme Printemps-Eté 2015. Fini les couleurs sombres, la morosité et la grisaille hivernale. Les giboulées de Mars passés, place avec l’arrivée des beaux jours aux couleurs plus douces, aux motifs linéaires et à l’inspiration Far West. Vu sur de nombreux podiums à la dernière Fashion-Week, Jeanne & Louis revient pour vous sur ces nouveaux mouvements de la nouvelle saison. Décryptage !   Pastelmania Les couleurs vives des années précédentes se sont estompées avec le temps pour devenir pastel. Le Pantone de couleurs reste assez large et vous offre un panel tendre, rempli de romantisme. Vert tilleul, rouge nacarat, bleu pervenche, couleur sable ou havane… Histoire d’adoucir les mœurs et les différentes formes de morphologies, veillez à ne pas sortir du cadre. Et oui messieurs, pour paraître moins rond, il vous suffit de jouer avec la couleur. Les coloris clairs attirent le regard, et c’est ce qui est à éviter. Focaliser l’œil des passants sur les atouts qui font toute votre élégance. Favorisez donc les couleurs sombres sur vos rondeurs et misez sur un haut plus clair. Si vous ne portez pas de veste, accessoirisez votre tenue avec une cravate, un foulard, une jolie montre ou bien des chaussures de couleurs pastel. Tracez sur cette toile de fond, quelques rayures, autre tendance phare de la saison, qui embelliront votre look pâle. Rassurez-vous, les lignes vous sont accessibles, cependant oubliez les rayures horizontales qui élargiront votre silhouette. Préférez la ligne verticale qui allongera votre allure.   Brut de brut Américanisez-vous cet été grâce au look cow-boy ! Les podiums croisent le Far West et les cultures natives, qui sont réinterprétés pour notre ère contemporaine. La trinité du cow boy : veste, chemin et gilet est conservée. La tendance Far West est portée par petites touches (imprimés, accessoires, coloris), mais il faudra aussi oser le total look. On pourra choisir la chemise, l’ensemble veste-pantalon et pourquoi pas même le trench en jean. Le jean brut, authentique, mais surtout indigo, va être la grande tendance, sans pour autant négliger les bleus pastel qui se marieront aussi bien. Troquez néanmoins ce dernier pour du noir ! Les pièces clés à avoir dans...

Lire la suite

UN CROCO, UN POLO, UNE REVOLUTION : LACOSTE !

UN CROCO, UN POLO, UNE REVOLUTION : LACOSTE !

Posté par le 5 Juin 2015 dans Mode | 0 commentaires

L ’histoire de Lacoste : c’est l’histoire d’une légende du tennis dont les inventions ont réussi à changer le visage du sport et à révolutionner l’industrie de la mode.   En 1928, René Lacoste, passionné de tennis, devient numéro 1 mondial après avoir remporté le tournoi de Wimbledon. Il sera le premier à comprendre que le sport pouvait permettre de vendre des vêtements. René recherche alors un vêtement confortable et élégant pour remplacer la traditionnelle chemise des courts de tennis. L’histoire du polo Lacoste a commencé en 1933 quand René Lacoste dessine une chemise spéciale destinée à avoir plus de confort durant ses matchs. Cette chemise sera une révolution vestimentaire pour les sportifs : sa coupe innovante offre une liberté de mouvement et son tissu : le jersey petit piqué, assure une parfaite aération du corps. Composée de mailles fines, elle est très agréable à porter en raison de sa légèreté et de la capacité d’absorption de la transpiration. Monsieur Lacoste, s’inspire de la tenue des joueurs de polo et y ajoute un col boutonné : le polo L.12.12 est né. Dès son apparition sur les courts de tennis, elle fait sensation. Voyant que le polo remporte un grand succès, René Lacoste aura l’idée de s’associer au grand boutonnier André Gillier, pour lancer la production industrielle de ce polo tamponné d’un crocodile vert. Le créateur montre une forte exigence dans la création de son invention et fera faire de nombreux prototypes.   André Gillier et René Lacoste baptiseront le polo : L.12.12 L : Pour LACOSTE 1 : Pour désigner la matière, le coton en petit piqué 2 : Pour le modèle à manches courtes 12 : Pour le douxième prototype sélectionné par René Lacoste   Tisser une légende La confection d’un polo « L.12.12 » découle d’un long et rigoureux processus industriel. Tout commence par le choix de la matière première, avec l’un des meilleurs cotons d’Egypte ou du Pérou. Le polo a de tous temps été produit à la main, à l’exception du tricotage et de la teinture. La coupe, la broderie, l’assemblage, le pliage et le repassage sont fait à la main. Aujourd’hui, la famille polo s’agrandit, embrassant les tendances et introduisant de nouvelles...

Lire la suite

Le buzz en couleur

Le buzz en couleur

Posté par le 5 Juin 2015 dans Actualité, Mode | 0 commentaires

    Le monde s’est divisé en deux pour une simple robe. Certain la voyait bleue et noire d’autres blanche et dorée. Pendant la journée, nombreux ont cru que la moitié de la population était devenue daltonienne mais plusieurs hypothèses scientifiques ont alors été évoquées. Mais on remarquera que de nombreuses entreprises et organisations ont surfé sur ce buzz pour en faire une campagne de communication.   La robe est bleue et noire ou blanche et dorée ? C’est la question qui a suscité beaucoup d’intérêt dans le monde entier sur les réseaux sociaux dans la nuit du 27 février 2015. Tout a commencé par la publication d’une photo accompagnée de cette phrase de détresse d’une jeune fille :  « A l’aide, mes amis et moi n’arrivons pas à nous mettre d’accord sur sa couleur ». Dans les réponses au sondage lancé sur internet : la majorité (74% soit 1,1 million de personnes) la voyait blanche et dorée, le lendemain matin à 8h.Dans la journée du 28 février le revendeur, Romain Originals, confirmera que la robe est en réalité la robe est bleue, qui peut d’ailleurs s’en frotter les mains puisque cette histoire a fait exploser les ventes. En effet, selon les individus, au-delà de l’aspect de la photo, le buzz rappel que le monde ne perçoit pas les couleurs de la même façon. 74 % de la population n’est pas devenue daltonienne le 27 Février. Nombreuses hypothèses scientifiques ont alors été évoqué dans les heures et jours qui ont suivi le buzz. La première était que la perception des couleurs était différente selon l’âge. Il y a eu ensuite l’hypothèse que chaque individu possède des photorécepteurs plus ou moins sensibles à la longueur d’onde et à l’intensité de la lumière qui frappe la rétine. Et enfin, que certains prêtent plus attention au reflet de la lumière que l’éclairage en lui même. Thèse expliqué par l’échiquier d’Adelson : le carré A et B ont l’air de couleurs différentes.   On remarquera qu’il en faut peut pour que la toile s’enchaine, qu’il n’a fallu qu’une seule journée pour que le buzz face le tour du monde. Et que certaines organisations et entreprises ont su...

Lire la suite

Desigual, la fabrique à polémique

Desigual, la fabrique à polémique

Posté par le 3 Sep 2014 dans Campagnes de communication, Mode, Non classé, Société | 0 commentaires

Dans la dernière publicité de Desigual, nommée #tudecides (tu décides), on peut voir la mannequin Isabel Canete danser devant un miroir, puis glisser un coussin sous sa robe colorée, comme pour simuler un ventre de femme enceinte. Jusque là, rien de bien choquant. Mais dans la suite de la vidéo, le mannequin perce tous les préservatifs, encore dans leur emballage, avec une aiguille, ce qui semble l’amuser. La publicité s’achève par un « Bonne fête des mères ». Le scandale sur les réseaux sociaux a été immédiat, et ce, pour diverses raisons. Ce spot publicitaire a été jugé « machiste » et « sexiste » par la population espagnole pour prétendre qu’une femme peut vouloir faire un enfant dans le dos de son compagnon. De plus, beaucoup ont démontré l’irresponsabilité du message quant aux risques liés aux maladies sexuellement transmissibles. D’ailleurs, la marque a subit un boycott de la part de nombreuses associations de lutte contre les MST et de nombreuses associations de femmes. Sans oublier que cette vidéo remet au goût du jour les polémiques concernant la réforme de l’avortement en Espagne, qui n’autoriserait l’interruption de la grossesse qu’en cas de danger pour la vie ou la santé physique et psychologique de la femme. Pourtant, Desigual connu pour sa communication polémique, assume une nouvelle fois son côté provocateur en clamant haut et fort que le slogan de sa nouvelle campagne (tu décides) est le « crie de la femme pour sa libération personnelle, pour poursuivre ses objectifs et prendre le contrôle de sa vie » Les campagnes publicitaires choc ne sont-elles pas celle qui arrivent à mieux capter le public comme c’est le cas pour Benetton, et c’est d’ailleurs leur but : attirer et faire parler de la marque. Pour célébrer la fête des mères, une chose est sûre, cette publicité n’est pas passée inaperçue. Sources : ouest-France.fr business.lesechos.fr...

Lire la suite

Avec l’hydrogène vous roulerez sans gêne?

Avec l’hydrogène vous roulerez sans gêne?

Posté par le 3 Sep 2014 dans Mode, Société, Technologie | 0 commentaires

L’arrivé de la pile à combustible s’accélère sur le marché de l’automobile. Le constructeur Toyota implante cette technologie dans ces nouveaux modèles. L’hydrogène est-elle une solution viable, voir la meilleur solution alternative aux motorisations thermiques. Le développement durable dans l’automobile est devenu un enjeu ces dernières années. Le cœur des préoccupations sur ce marché porte sur les économies d’énergie et la réduction des émissions de c02. La recherche et le développement des énergies renouvelables dynamise et fait évoluer les constructeurs automobiles. Les sources de production se sont diversifiées. Les constructeurs automobiles adaptent des nouvelles technologies sur leurs motorisations pour mieux respecter l’environnement. En particulier le constructeur Toyota qui devient un phénomène pour tous les médias.   La recherche et la production d’hydrogène a commencé à être développée au milieu des années 90. L’hydrogène considérée pendant longtemps comme étant une ressource très dangereuse et non stable, fut rapidement laissé de côté pour laisser place aux motorisations électriques et hybrides. L’apparition de ces nouvelles motorisations ont portés leurs fruits. La motorisation hybride est en ce moment la technologie la plus respectueuse de l’environnement, notamment avec les systèmes rechargeables. C’est devenu un symbole sur les motorisations actuelles. Mais une innovation va changer la vision du monde, en particulier la vision des constructeurs. Une nouvelle technologie est à présent capable de contrôler l’hydrogène, la pile à combustible.   Une très belle citation du légendaire constructeur automobile des voitures de sport Ettore Bugatti, qui précise qu’il faut aller de l’avant avec les innovations du présent et laisser derrière les anciennes inventions.   « Ce qui a déjà été inventé appartient au passé, seules les innovations sont dignes d’intérêt » Ettore Bugatti   L’hydrogène source d’inspiration des constructeurs ? Actuellement la motorisation hydrogène, commence à inspirer les constructeurs automobiles. La pile à combustible est la technologie parfaite pour utiliser l’hydrogène. Son principale avantage, est un mode de propulsion qui contrairement aux carburants classiques n’émet pas de gaz à effet de serre mais seulement de la vapeur d’eau. Le développement de cette technologie est toutefois actuellement freiné par des coûts de production élevés. La technologie est bien plus coûteuse que les batteries utilisées sur les motorisations électriques...

Lire la suite

Adama Paris

Adama Paris

Posté par le 3 Sep 2014 dans Culture, Mode | 0 commentaires

La Black Fashion Week est un moyen de métissage universel, un mélange de plusieurs cultures. En effet, c’est une histoire de culture et non de couleur. Adama Paris a voulu casser les codes de la Fashion Week, selon elle s’est « une aberration, il faut que je me batte, que l’on montre que ces filles sont aussi jolies que les eurasiennes qui défilent à la Fashion Week ». Elle souhaite donc faire une contre-offensive d’un modèle culturel obsolète. La créatrice souhaite démontrer qu’une plus grande diversité sur les podiums est possible. C’est donc une manière de sensibiliser ses contemporains sur l’importance de la diversité dans le monde de la mode et au-delà. L’originalité de la Black Fashion Week est bien là, le mélange culturel.   Ce qui inspire Adama Paris c’est l’Afrique, les femmes et plus particulièrement celles qui veulent s’approprier les choses mais aussi l’entreprenariat au féminin. Elle avoue, ici, son coté féministe. C’est pour cela que la marque Adama Paris s’adresse aux femmes qui ne veulent pas être définit par une culture. C’est grâce à cette inspiration qu’Adama Paris a pu réaliser son rêve, mais aussi aider plusieurs personnes à réaliser les leurs. C’est d’ailleurs ce devoir que ressent notre jeune styliste. Voilà pourquoi elle souhaite donner une chance à des créateurs issus d’Afrique subsaharienne, du Maghreb, d’Europe ou encore des Etats-Unis et en même temps à des mannequins de couleurs de défiler. Cet évènement permet de rassembler des créateurs en leurs offrant une plus grande visibilité, ce qui leur ouvre une porte pour augmenter leur notoriété. C’est une occasion unique pour ces stylistes de se faire repérer par les acheteurs et de faire connaître leur travail aux publics et auxmédias. Le principe de la Black Fashion Week est de partager et de soutenir des modèles issus des minorités. Adama Paris se bat pour la reconnaissance des femmes noires sur les podiums, car pour elle ces femmes méritent autant que les eurasiennes de défiler sur des scènes connues. Cela permet alors aux créateurs de partager leur savoir-faire, et par la même occasion à la mode africaine de sortir de ses frontières et de la rendre plus accessible. C’est ici...

Lire la suite
Page 1 sur 3123