Fenêtre sur cours

Menu de navigation

LES BOX CARTONNENT !

LES BOX CARTONNENT !

Posté par le 5 Juin 2015 dans Marketing, Non classé | 0 commentaires

L’accessoire marketing indispensable des marques, séduit de plus en plus les consommateurs. Box surprise L’engouement pour les box est grandissant. Un concept qui attire toujours plus de consommateurs en recherche d’étonnement. S’abonner sans avoir une idée de ce que l’on va recevoir est devenue une mode. Les start-up proposent chaque mois pour tous les budgets (de 19,99€ montant parfois jusqu’à 200€). Des produits soigneusement sélectionnés dans le domaine qu’ils affectionnent : produits de beautés, bijoux, produits des terroirs, vins, jeux vidéo, fleurs etc… Le contenu de la boite reste secret jusqu’à sa sortie afin d’entretenir l’effet de surprise qui tient tant en haleine les destinataires. Le tout dans un joli packaging. Mais alors, pourquoi ce nouveau concept séduit de plus en plus? Les box à conquérir C’est un nouvel outil marketing pour les marques. En effet, ce nouveau concept de consommation est devenu banal et joyeux. Ces box permettent aux marques de proposer leurs produits à des consommateurs qui n’auraient jamais songé  les acheter auparavant. Tout le monde y trouve son compte, les marques font leur promotion et les abonnés se font leurs propres cadeaux. Une idée innovante de la part de Birchbox qui a été le premier à développer ce concept et qui a fait ses preuves puisque le phénomène se multiplie. La e-box C’est simplement par le relais des blogueurs sur les réseaux sociaux et le bouche à oreille que les box se sont faites connaitre. Internet est un véritable média qui contribue à rendre populaire ces box auprès d’un public intéressé et passionné. C’est une chance pour les marques de pouvoir toucher les consommateurs directement chez eux. Cependant, l’engouement pour ce phénomène ne va-t-il pas décroitre trop rapidement, une fois que les placards des abonnés seront prêts craquer ?  ...

Lire la suite

L’ethnomarketing devient une spécialité des médias

L’ethnomarketing devient une spécialité des médias

Posté par le 3 Sep 2014 dans Marketing, Société |

L’ethnomarketing représente actuellement un marché grandissant, notamment dans les quartiers multiculturels présents dans les grandes métropoles. Ce concept consistant à segmenter le marché, qu’il soit à l’échelle local ou international, s’appuie sur l’homogénéité d’une souche ethnique commune à un groupe de consommateurs. Celui-ci se développe partout en Europe, notamment dans le monde du business, du marketing et de la publicité, comme une contagion. Egalement appelé plus communément marketing ethnique, l’ethnomarketing utilise trois critères de base pour être opérationnel. Ces critères sont basés, d’une part, sur l’étude descriptive des groupes humains et de leurs caractères sociaux appelé l’ethnographie, et d’autre part, sur l’étude des moyens et procédés que chaque individu utilise pour mener à bien les différentes opérations qu’il exerce au quotidien appelé l’ethnométhodologie. A ces critères s’ajoute également la sociologie de la consommation, c’est-à-dire son observation. Ainsi grâce à ces critères, les entreprises proposent des produits adaptés aux caractéristiques physiques et culturelles des consommateurs par rapport à leurs souches ethniques et prennent en compte les caractéristiques culturelles de la clientèle cible en utilisant codes visuels propres permettant d’établir un lien avec la population concernée. En ce sens, la marque « Innoxa » est un exemple car elle a lancé en 2003 une gamme « ethno chic » de maquillage dont l’axe de communication était positionné sur les valeurs du voyage avec pour accroche : « Turquoises indiennes, ocres exotiques,…avec la nouvelle collection Ethno Chic, la beauté ethnique devient voyage. Entre terres lointaines et rituels ancestraux, le maquillage explore de nouveaux territoires. ». Aujourd’hui, cette diversification de l’offre médiatique ethnique incite les entrepreneurs « identitaires » à utiliser le canal des médias spécialisés pour diffuser des annonces et des informations sur leurs produits. Cette notion de proximité entre commerce ethnique et techniques d’informations et de communication permet de rompre avec l’image de l’immigré socialement écarté et défavorisé. Par exemple pour la célèbre marque « L’Oréal », même si le marché est encore limité en valeur, il semble très prometteur, et c’est donc la raison pour laquelle ce groupe français a décidé de s’attaquer aux problèmes capillaires des populations noires et métisses notamment avec des campagnes de publicités spécialisées. Sans avoir de données sociodémographiques et sans études marketing,...

Lire la suite

TWITTER CONTRE FACEBOOK

TWITTER CONTRE FACEBOOK

Posté par le 25 Mar 2013 dans Actualité, Marketing, Médias, Technologie | 0 commentaires

Facebook est un réseau social d’ordre privé créé en février 2004. Aujourd’hui on compte environ un milliard d’utilisateurs dans le monde. Chaque personne inscrite dispose d’un profil, où elle peut y mettre des informations personnelles, elle peut également y laisser des photos, partager ses opinions, discuter avec d’autres personnes qui sont « amis » avec elle. Tout d’abord réservé aux étudiants, Facebook est vite devenu incontournable. Cependant, ce réseau a ses limites. En effet, des problèmes de confidentialité se font très vite ressentir. Facebook devient un moyen de recrutement pour les employeurs. Il devient rapidement « addictif » pour les étudiants, qui préfèrent passer leur temps sur le réseau social plutôt que de faire leurs devoirs. Pour certaines personnes il est considéré comme un site de rencontre permettant de faire de nouvelles connaissances. Il faut donc faire attention aux personnes que l’on accepte et vérifier qu’il s’agit bien de quelqu’un que nous connaissons. Twitter, quant à lui est un réseau social public créé en mars 2006. La publication sur Twitter peut donc être lue par tout le monde, plus vos messages sont « retwitté » plus les personnes vont vous suivre. En effet, il n’y a pas besoin d’être amis pour lire les publications des autres. Le phénomène Twitter s’est très vite répandu notamment lorsque des célébrités ont commencé à s’en servir. Ce réseau social nous permet donc de pouvoir suivre nos « stars » préférées n’importe quand. Bien utilisé, Twitter peut devenir plus enrichissant qu’un moteur de recherche. Les personnes mettant en ligne des articles concernant leurs passions, peut faciliter les recherches et permettre d’avoir des informations plus approfondies. Cependant, le réseau présente certains inconvénients. Il est plus difficile de l’utiliser, de nombreuses personnes le trouvent bien souvent trop compliqué. L’effet public peut parfois nuire à la vie privée des gens. Il faut également faire attention aux informations erronées divulguées par des personnes peu recommandables. Twitter devient avant tout le leader, car étant public, et vivant dans une société très médiatisée, la curiosité de la population est plus socillicitée. On y retrouve les actualités du monde entier, il nous faut juste un temps d’adaptation pour bien maîtriser le...

Lire la suite

Mickey et le public, un duo de choc !

Mickey et le public, un duo de choc !

Posté par le 25 Mar 2013 dans Actualité, Campagnes de communication, Marketing | 0 commentaires

En 1923, un homme donne naissance à l’entreprise Walt Disney. Son nom : Walter Elias Disney. Son but : créer un monde féérique et enchanteur pour l’enfance, les petits comme les grands. D’abord entreprise familiale, la société devient en quelques années une multinationale. Cinémas, parcs d’attractions, produits dérivés, la petite souris emblème de la société est partout. Dans un souci d’efficacité, la Walt Disney Company s’organise en quatre divisions. L’une d’entre elles, « la Disney Media Networks » est chargée de la gérance publicitaire depuis 1994. Pour se démarquer face à la concurrence, Disney Media Networks doit faire preuve d’imagination et d’inventivité. L’objectif : faire rêver le public. A chaque nouvelle campagne publicitaire, la société parvient à surprendre. En 2009, à l’occasion de la sortie DVD de Blanche-Neige et les sept nains, elle s’associe au numéro un mondial de la communication extérieure, JC Decaux. Ainsi, les parisiens ont pu voter d’une simple pression sur un bouton pour leurs nains préférés depuis sept Abribus interactifs. En 2010, l’un des derniers chefs d’œuvre de Disney sort au cinéma : La Princesse et la Grenouille, la firme fait alors de nouveau parler d’elle tout comme elle l’avait fait pour La petite sirène 2 et la Fée Clochette. Disney Media Networks organise un immense casting sur toute la France dans le but de trouver la voix de Charlotte, la meilleure amie de l’héroïne. Journaux, télévisions, radios, tous les medias sont entrainés dans la magie Disney pour découvrir la petite fille qui prêtera sa voix au personnage. Le 6 avril 2011, Disneyland Paris lance « Le Festival des Moments Magiques Disney ». Après avoir fait collaborer les hommes et les femmes de tous âges pour ses films, la firme leur propose à présent un nouveau projet pour promouvoir le parc. Le concept : avoir un spot publicitaire uniquement réalisé avec des instants magiques et réels. De vraies familles peuvent filmer le merveilleux moment où elles annoncent à leurs enfants : « On va à Disneyland ! ». Il en découle quelques semaines plus tard une publicité remplie d’émotions et d’une rare intensité. Que ce soit en appuyant sur un bouton, en prêtant sa voix...

Lire la suite
Page 1 sur 212