Fenêtre sur cours

Menu de navigation

Un match capital pour Paris

Un match capital pour Paris

Posté par le 5 Juin 2015 dans Actualité, Non classé, Sport | 0 commentaires

Le 15 avril, le Paris Saint Germain retrouvera le FC Barcelone pour les quarts de finale de la Ligue des Champions au parc des princes. Un match determinant pour la qualification en demi finale.   C’est une revanche que prendra le PSG face au FC Barcelone le 15 avril au parc des princes lors des quarts de finale de la préstigieuse Ligue des Champions. En 2013, les espagnols avaient sortis les parisiens de la compétition au même stade. Mais les hommes de Laurent Blanc n’avait pas à rougir de leur préstation, ils avaient quittés la compétition sans perdre leur double confrontation (2-2 à l’aller et 1-1 au retour). Mais cette année, les parisiens semblent posséder les armes nécessaires à éliminer les catalans. Lors des matchs de poule en début de saison, ils ont dominés leur adversaire à domicile en s’imposant 3 buts à 2. Mais, point noir pour Blanc, il sera privé de son défenseur brésilien David Luiz, buteur face à Chelsea, touché lors du classico et forfait pendant 1 mois, mais également de Thiago Motta, blessé lors du même match et indisponible pour 1 semaine. Marco Verratti et Zlatan Ibrahimovic s’ajoutent à la liste des absents du fait de leur suspension lors du dernier match face aux blues. Laurent Blanc va devoir innover, notamment dans l’entrejeu. En effet, l’absence de Verratti et Luiz vont être difficiles à palier car ils sont tous les deux un rôle très important dans le système et l’équilibre du jeu. Le PSG pourrait donc débuter la rencontre avec Adrien Rabiot et Yohan Cabaye au milieu de terrain. De plus, les joueurs de la capitale pourront compter sur leur brésilien Lucas côté droit, de retour de blessure. Le FC Barcelone pourra lui croire en son trio d’attaque composé de Suarez, Neymar, et Lionel Messi. Ce dernier semble à son meilleur niveau. L’argentin totalise un nombre de 8 buts en 8 matchs cette saison en Ligue des Champions. Les espagnols ont une ligne d’attaque qui fait peur, cell-ci en est à 15 buts en C1 en 8 matchs. Mais les Parisiens peuvent se rassurer, actuellement 1er de Ligue 1 et qualifiés dans les 2 finales...

Lire la suite

LES BOX CARTONNENT !

LES BOX CARTONNENT !

Posté par le 5 Juin 2015 dans Marketing, Non classé | 0 commentaires

L’accessoire marketing indispensable des marques, séduit de plus en plus les consommateurs. Box surprise L’engouement pour les box est grandissant. Un concept qui attire toujours plus de consommateurs en recherche d’étonnement. S’abonner sans avoir une idée de ce que l’on va recevoir est devenue une mode. Les start-up proposent chaque mois pour tous les budgets (de 19,99€ montant parfois jusqu’à 200€). Des produits soigneusement sélectionnés dans le domaine qu’ils affectionnent : produits de beautés, bijoux, produits des terroirs, vins, jeux vidéo, fleurs etc… Le contenu de la boite reste secret jusqu’à sa sortie afin d’entretenir l’effet de surprise qui tient tant en haleine les destinataires. Le tout dans un joli packaging. Mais alors, pourquoi ce nouveau concept séduit de plus en plus? Les box à conquérir C’est un nouvel outil marketing pour les marques. En effet, ce nouveau concept de consommation est devenu banal et joyeux. Ces box permettent aux marques de proposer leurs produits à des consommateurs qui n’auraient jamais songé  les acheter auparavant. Tout le monde y trouve son compte, les marques font leur promotion et les abonnés se font leurs propres cadeaux. Une idée innovante de la part de Birchbox qui a été le premier à développer ce concept et qui a fait ses preuves puisque le phénomène se multiplie. La e-box C’est simplement par le relais des blogueurs sur les réseaux sociaux et le bouche à oreille que les box se sont faites connaitre. Internet est un véritable média qui contribue à rendre populaire ces box auprès d’un public intéressé et passionné. C’est une chance pour les marques de pouvoir toucher les consommateurs directement chez eux. Cependant, l’engouement pour ce phénomène ne va-t-il pas décroitre trop rapidement, une fois que les placards des abonnés seront prêts craquer ?  ...

Lire la suite

Desigual, la fabrique à polémique

Desigual, la fabrique à polémique

Posté par le 3 Sep 2014 dans Campagnes de communication, Mode, Non classé, Société | 0 commentaires

Dans la dernière publicité de Desigual, nommée #tudecides (tu décides), on peut voir la mannequin Isabel Canete danser devant un miroir, puis glisser un coussin sous sa robe colorée, comme pour simuler un ventre de femme enceinte. Jusque là, rien de bien choquant. Mais dans la suite de la vidéo, le mannequin perce tous les préservatifs, encore dans leur emballage, avec une aiguille, ce qui semble l’amuser. La publicité s’achève par un « Bonne fête des mères ». Le scandale sur les réseaux sociaux a été immédiat, et ce, pour diverses raisons. Ce spot publicitaire a été jugé « machiste » et « sexiste » par la population espagnole pour prétendre qu’une femme peut vouloir faire un enfant dans le dos de son compagnon. De plus, beaucoup ont démontré l’irresponsabilité du message quant aux risques liés aux maladies sexuellement transmissibles. D’ailleurs, la marque a subit un boycott de la part de nombreuses associations de lutte contre les MST et de nombreuses associations de femmes. Sans oublier que cette vidéo remet au goût du jour les polémiques concernant la réforme de l’avortement en Espagne, qui n’autoriserait l’interruption de la grossesse qu’en cas de danger pour la vie ou la santé physique et psychologique de la femme. Pourtant, Desigual connu pour sa communication polémique, assume une nouvelle fois son côté provocateur en clamant haut et fort que le slogan de sa nouvelle campagne (tu décides) est le « crie de la femme pour sa libération personnelle, pour poursuivre ses objectifs et prendre le contrôle de sa vie » Les campagnes publicitaires choc ne sont-elles pas celle qui arrivent à mieux capter le public comme c’est le cas pour Benetton, et c’est d’ailleurs leur but : attirer et faire parler de la marque. Pour célébrer la fête des mères, une chose est sûre, cette publicité n’est pas passée inaperçue. Sources : ouest-France.fr business.lesechos.fr...

Lire la suite

Les collants pour tous

Les collants pour tous

Posté par le 3 Sep 2014 dans Actualité, Mode, Non classé, Société | 0 commentaires

Véritable phénomène de société depuis leur création dans les années 30, les super héros sont présents dans notre quotidien de tous les jours. Tout d’abord sous forme de comics, les justiciers ont été les gardiens d’un monde marqué par le climat incertain de la seconde guerre mondiale. Un patriotisme est nait alors que le nazisme sévissait et se répandait. Cette jeunesse a grandi avec une admiration pour ces personnes extraordinaires, se battant contre le mal pour la liberté de tous. La multiplication de ces héros protecteurs a fait se démarquer deux éditeurs : Marvel et DC Comics. Ces livres ont engendrés des films et des séries qui ont marqués des générations comme : « Lois et Clark », « Batman », « Hulk », etc… Alors que cet univers continue de nous entourer avec de nouvelles (super)productions plus récentes : « Smalville », « Arrow », « Avengers ». Les supports médiatiques (cinéma et télévision) sont désormais l’obsession des studios de production, l’attraction générée par les films ou séries les poussent à produire en continu pour plus de revenus. Les supports se sont tout d’abord élargit en ciblant les enfants et les geeks à travers des jouets, des figurines et des jeux vidéos. La communication de ces maisons d’édition est très présente suite à l’émergence des nouveaux réseaux sociaux et a assis leurs positions de leader en matière de création de super-héros et de nouvelles campagnes ont vu le jour pour une présence optimale (jeux, trailers, artworks, vidéos). Les budgets accordés aux productions vidéos ludiques et au 7ème art ont rendus de nombreux titres très populaires et abordables à toute tranche d’âge (Spiderman, Batman). Aujourd’hui tout le monde (ou presque) peut avoir une discussion autour d’Ironman, de Captain America ou de Superman, ce qui a attiré de nombreuses industries. Cependant il existe des secteurs où l’influence des super-héros ne touche pas la cible principale. C’est d’ailleurs ces derniers qui tendent à montrer l’importance que les super-héros prennent dans notre société. On retrouve cette influence dans la décoration (Intérieure) ou sur les objets de la vie courante et l’habillement (caleçon Pull-in, collection Celio). C’est sur ce genre de produits, assez déconnectés du loisir, mais très sensible à la mode, que l’on voit bien toute l’ampleur...

Lire la suite

The Centrifuge Brain Project

The Centrifuge Brain Project

Posté par le 7 Mai 2013 dans Non classé | 1 commentaire

Ce cours métrage ne porte pas de titre, cependant ce documentaire-fiction ultra réaliste traite d’un sujet : The Centrifuge Brain Project.  Il s’agit là de manèges futuristes que l’on pourrait trouver dans les fêtes foraines. Les premières images nous apparaissent très réalistes : un scientifique nous présente à l’aide de plans, de graphiques, de photos, d’archives, et d’images amateurs ses expériences de manèges à sensations . Les expériences sont créées dans le but d’améliorer les capacités cérébrales des enfants, puis des adultes afin de régler leurs problèmes. Les manèges ainsi que la puissance de la gravité agiraient ainsi sur l’intelligence et le bien-être des Hommes. Le documentaire parait très réaliste et crédible grâce au statut du personnage principal (un scientifique, en blouse blanche), le lieu (les bureaux du l’Instituts for Research Centrifuge), et le décor (ordinateurs). Seulement, à partir de la présentation du 3e manège, on doute de la véracité du documentaire, et lorsqu’on nous présente le 4e manège, un grande roue aux dimensions surréalistes durant 14h, là on ne doute plus, on comprend la manipulation, l’illusion (le mélange entre prise de vues réelles et images numériques est la spécialité du réalisateur Till Nowak), et le caractère comique. Les manèges sont matériellement irréalisables, et les discours du Docteur deviennent incohérents et décalés. Toutefois, le réalisateur de ce court-métrage a souhaité pousser jusqu’au bout l’illusion de réalité en mettant en ligne le site internet de l’IRC, ainsi qu’une page Facebook. A la fin du documentaire, le Docteur semble donner une portée philosophique au film, à savoir que l’homme en veut toujours plus, toujours plus de sensations, et d’amusement afin d’échapper à son quotidien et ses problèmes. Par les manèges, l’homme quitte le sol, la réalité, les problèmes, l’espace d’un instant. Le but de ce court-métrage est sans doute de tourner en dérision les documentaires télévisés. Cela nous renvoie à notre faculté à croire facilement quelque chose si les éléments présentés nous paraissent crédibles et font référence à des codes connus de tous, par exemple le scientifique, les images d’archives, le fait de voir le Docteur interviewé dans une fête foraine avec un casque de chantier, etc. Les images ici donnent l’illusion de réalité,...

Lire la suite
Page 1 sur 212