Fenêtre sur cours

Menu de navigation

La mode taille XXL.

La mode taille XXL.

Posté par le 25 Mar 2013 dans Actualité, Campagnes de communication, Mode, Société |

Les rondes,  longtemps sous représentées dans la mode font aujourd’hui un « carton ». Une tendance qui n’est pas nouvelle certes, mais « proéminente ». Prise de conscience ou effet de mode ? De nombreuses grandes marques renoncent aux corps faméliques  pour mettre en avant des femmes voluptueuses. De  vraies femmes quoi !  Fières de leurs rondeurs et de leurs mensurations.  La mode revoit enfin ses classiques et les consommatrices se sentent enfin concernées ! C’est le cas de Ralph Lauren qui, pour la première fois fait appel à un mannequin grande taille, Robyn Lawley. Ce jeune mannequin de 23 ans a vu sa carrière s’envoler lorsqu’elle a pris quelques kilos et qu’elle est passée de la catégorie « normale » à « grande taille ».   Des questions se posent alors. Pourquoi les marques ont-elles décidées de travailler avec ces femmes opposées aux mannequins standards ? Est-ce une véritable prise de conscience sur les dangers de l’anorexie ou un simple effet de mode ? Les diktats de la mode sont depuis longtemps un des thèmes phare dans les discussions entre filles. En effet, on constate des femmes de plus en plus minces, voire maigres sur les podiums. Des nombreuses polémiques voient le jour lorsque le magazine « Elle » publie un article sur la « mode des rondes » alors que les femmes qui défilent ne dépassent pas la taille 42. Karl Lagerfeld déclare d’ailleurs : « on ne veut pas voir de grosses sur les podiums. » Il s’agit ici pour la marque d’apaiser le scandale des mannequins anorexiques en faisant croire qu’elle adhère à la tendance des mannequins grandes tailles, mais pas trop tout de même !   Photo : Robyn Lawley   En 2006, on se souvient du scandale sur la maigreur des mannequins suite à la mort de plusieurs  d’entre elles dont la jeune brésilienne, Carolina Reston, qui pesait 40 kg pour 1.74 m. Cela a suscité un émoi au sein de la communauté internationale et a incité quelques pays à prendre des mesures radicales. C’est le cas de la France avec la signature d’une charte d’engagement volontaire d’interdiction de l’apologie de l’anorexie sur internet signée en avril 2008. Israël participe également activement à ce combat depuis le 1er janvier 2013 en interdisant aux...

Lire la suite

Les nouveaux Bovary

Les nouveaux Bovary

Posté par le 25 Mar 2013 dans Société, Style de vie | 0 commentaires

Les baby boomers, la génération Y,… On connaissait le goût des sociologues et des anthropologues pour conceptualiser le comportement des populations ayant à peu près le même âge ou ayant vécu à la même époque historique. La durée d’une génération humaine correspondant généralement à 20 ans (cycle de renouvellement d’une population adulte apte à se reproduire), alors il est temps d’accueillir la génération Z. Les Digital natives rêvent de changer le monde. Pacifiques mais pas passifs, ils ont le pouvoir de magnifier leurs vies et d’influencer le cours des choses. Comment ? Grâce à leurs outils le plus précieux : la technologie numérique. Pour preuve les événements du Printemps arabe en 2011. Les médias sociaux sont le moyen de se rebeller contre l’insatisfaction de la vraie vie. De ce constat, Georges Lewi, chercheur et spécialiste des mythologies modernes, en a tiré un nom, les « nouveaux Bovary » en référence au roman de Flaubert. Oui la génération Z possède une vision romantique du monde comme Emma, bourgeoise du XIXème siècle qui s’ennuyait à mourir et rêvait d’une autre vie. Les jeunes de 15 à 25 ans sont dans la résilience, ils prennent acte de la dure réalité de la société actuelle, et avancent pour ne pas vivre dans la dépression. Ils ont compris que l’avenir n’aller pas être rose mais ils savent qu’ils trouveront un autre mode de vie, en parallèle du système actuel. Cette génération se pense « autre », pas exceptionnel mais différente. Elle réclame de vivre des expériences. Bonnes ou mauvaises, l’important c’est de vivre. Vivre autrement, une illusion ? …Pas si sure, ils sont moteurs des nouvelle solidarité, sont militants, pensent global mais agissent en local et exigent plus de transparence dans les relations. Et ils voyagent, ils explorent d’autres horizons pour se construire un avenir. Curieux du monde, ils croient aux rencontres et aux hasards heureux. J’entends certains me dire que cette génération n’est pas si différente de la génération des années 60. Ah Woodstock ! Ces changements, cette ambiance, cette liberté, et cet engagement politique… là est la différence : La politique. Les jeunes de ces années pensaient que les évolutions se feraient...

Lire la suite

« Faites de la Musique, Fête de la Musique »

« Faites de la Musique, Fête de la Musique »

Posté par le 25 Mar 2013 dans Art, Culture, Société, Style de vie | 0 commentaires

La fête de la musique est mise en place en France par Monsieur Jack Lang alors ministre de la culture. Sa première édition a eu lieu le 21 juin 1982 mais elle fut officiellement déclarée l’année suivante. Cette date a été choisie car elle coïncide avec le jour le plus long de l’année, le solstice d’été. La nuit est donc très courte et permet aux « fêtards » de profiter de la soirée. La fête de la musique a pour objectif principal de faire partager tous les styles de musique tel que le rock, la folk, le jazz, le slam… Les concerts étant gratuits, cela permet à tout public d’y assister. Musiciens, chanteurs, ou même groupes, qu’ils soient amateurs ou professionnels peuvent se produire dans les espaces prévus à cet effet. Il suffit de contacter la DRAC*. Elle est représentée dans chacune des villes. Des petites mains s’affairent la journée pour préparer cet événement, car il faut monter les scènes, et amener toutes les installations pour que les artistes puissent jouer.   De nombreux établissements, tel que les bars, sont autorisés à rester ouverts plus longtemps ce soir-là pour accueillir le public. Les rues sont quelques fois fermées pour laisser place aux scènes dans les grandes villes. Les services d’ordre, et de santé, sont mobilisés pour éviter tout débordement, et ainsi assurer la sécurité de tous. Parfois les musiciens et chanteurs s’y produisent en espérant se faire « repérer » par des possibles producteurs. Certains vendent leurs disques en pleines rues après leurs concerts.   Il existe un enjeu économique dans certains quartiers des grandes villes. Ces derniers ont une notoriété a défendre. Prenons Orléans comme exemple : la rue de Bourgogne est déjà très fréquentée en temps « ordinaire » pour ses bars et restaurants. Elle se prête très bien à cette nuit de fête. Les scènes ouvertes touchent généralement les 15-30 ans, tandis que les 31 ans et plus préfèrent passer la fête de la musique dans un restaurant – cabaret ou bien un café – théâtre.   La fête de la musique est un moment joviale. Il est alors possible de faire des rencontres inattendues lors de cet événement. Il y a malheureusement...

Lire la suite

Le département du Loiret à l’heure du football féminin !

Le département du Loiret à l’heure du football féminin !

Posté par le 25 Mar 2013 dans Actualité, Société, Sport | 0 commentaires

  Une Commission pour la Communication Le Jeudi 17 Janvier 2013, le District du Loiret a réuni pour la première fois la Commission de féminisation qui compte une dizaine de membres. Ceux-ci représentent un groupe de travail concentrant la globalité des fonctions du Football féminin (éducateurs(rices), joueurs(ses), responsables d’arbitres..etc.) La création de cette nouvelle Commission encouragée par le Président du District du Loiret de Football, Jacky Fortepaule, représente un réel dynamisme pour le Football féminin du département. Le but est alors pour ses membres de communiquer et d’organiser l’ensemble des évènements regroupant des joueuses U6F aux séniors Féminines. En effet, le Samedi 12 Janvier 2013, a eu lieu le Tournoi des reines au Five, anciennement le Temple du Foot à Ingré. Cette manifestation a rassemblé 120 joueuses âgées de 6 à 15 ans. Une preuve qui encourage la Commission à penser que l’effectif ne cesse d’augmenter chaque année. De réels objectifs La commission est créée. Les objectifs sont lancés.  La réalisation de ces objectifs se verra prendre forme au cours de la saison à travers différentes actions fédérales, régionales ou départementales. Chaque membre se voit responsable d’une tâche à accomplir tout en véhiculant les valeurs du Football féminin que sont le respect, le plaisir et le partage. Reste à remplir une mission majeure : profiter de cette tendance pour continuer à développer et réunir un maximum de personnes autour de cette grande famille qu’est le Football féminin. Le groupe de travail axe sa communication sur des cibles précises que sont les femmes, mamans de joueurs(ses) ou accompagnatrices et les encourage à s’intéresser à cette pratique. Justine D Sources :...

Lire la suite

Le Paris Saint Germain version QSI

Le Paris Saint Germain version QSI

Posté par le 25 Mar 2013 dans Sport | 0 commentaires

Le PSG mise sur des marques et pas seulement équipementières. Aux dernières heures du mercato hivernal, le Paris Saint Germain a effectué un coup médiatique d’une ampleur planétaire. Le recrutement de la star David Beckham, symbole du glamour et de marketing. S’il n’en fallait qu’un pour représenter le club dans tous les continents du globe, ce serait lui, la marque, la classe et l’élégance par excellence. Un apport de plus sur le plan sportif, pas forcément le meilleur du fait de son âge, mais une assurance de retombées médiatiques et financières sans précédent dans l’histoire du club. Aussi le recrutement du phénomène Suédois Zlatan Ibrahimovic en Juillet dernier a entrainé de nombreuses réactions et une effervescence nouvelle pour le club Parisien. On peut remarquer une hausse des ventes de 40% sur les maillots grâce à son simple nom. Au prix pièce (110€), on imagine le bénéfice évident sur ce produit. Autre retombée de ces transferts, l’image de club, dans le domaine du football, ces joueurs sont une vraies stars, ils ont permis de faire basculer le PSG dans une dimension internationale, déjà bien entamée par le recrutement d’autres vedettes du ballon rond depuis maintenant 1 an et demi. Les sommes records pour le football français (plus de 150 millions €) paraissent déraisonnables aux yeux du grand public, mais semblent indispensables pour les spécialistes du ballon rond. Tous ces investissements permettent d’augmenter la notoriété et la diffusion d’image de marque du club, car c’est ce que les Qataris visent. Par des tournées de présaison sur le continent Américain par exemple, mais aussi des stages au Qatar, le PSG veut se vendre, être connu et reconnu, montrer d’énormes ambitions sur le plan sportif. Le directeur sportif, Leonardo, a été engagé afin de parler, faire parler et négocier autour du club, il est la voix qui communique le plus dans les médias, sur le plan sportif. Classe et élégant, il se doit d’être comme l’image voulue par les investisseurs. Ses propos maladroits ces temps-ci le placent néanmoins sur un siège éjéctable aux yeux des médias et il pourrait ne plus être au club pour la saison 2013-2014. Nasser El-Khelaïfi, le président aborde...

Lire la suite
Page 4 sur 6« Première page23456