Posté par le 3 Sep 2014 dans Campagnes de communication, Mode, Non classé, Société | 0 commentaires

La célèbre marque de vêtements espagnols a de nouveau fait polémique lors de l’apparition de son tout dernier spot publicitaire pour la fête des mères. Une attitude jugée irresponsable pour de nombreux internautes.

Dans la dernière publicité de Desigual, nommée #tudecides (tu décides), on peut voir la mannequin Isabel Canete danser devant un miroir, puis glisser un coussin sous sa robe colorée, comme pour simuler un ventre de femme enceinte. Jusque là, rien de bien choquant. Mais dans la suite de la vidéo, le mannequin perce tous les préservatifs, encore dans leur emballage, avec une aiguille, ce qui semble l’amuser. La publicité s’achève par un « Bonne fête des mères ».

Le scandale sur les réseaux sociaux a été immédiat, et ce, pour diverses raisons.
Ce spot publicitaire a été jugé « machiste » et « sexiste » par la population espagnole pour prétendre qu’une femme peut vouloir faire un enfant dans le dos de son compagnon. De plus, beaucoup ont démontré l’irresponsabilité du message quant aux risques liés aux maladies sexuellement transmissibles. D’ailleurs, la marque a subit un boycott de la part de nombreuses associations de lutte contre les MST et de nombreuses associations de femmes.

Sans oublier que cette vidéo remet au goût du jour les polémiques concernant la réforme de l’avortement en Espagne, qui n’autoriserait l’interruption de la grossesse qu’en cas de danger pour la vie ou la santé physique et psychologique de la femme.

Pourtant, Desigual connu pour sa communication polémique, assume une nouvelle fois son côté provocateur en clamant haut et fort que le slogan de sa nouvelle campagne (tu décides) est le « crie de la femme pour sa libération personnelle, pour poursuivre ses objectifs et prendre le contrôle de sa vie »

Les campagnes publicitaires choc ne sont-elles pas celle qui arrivent à mieux capter le public comme c’est le cas pour Benetton, et c’est d’ailleurs leur but : attirer et faire parler de la marque.
Pour célébrer la fête des mères, une chose est sûre, cette publicité n’est pas passée inaperçue.

Sources :
ouest-France.fr
business.lesechos.fr
franceinfo.fr